La société

Une jeune société française spécialisée dans la neurobiologie développementale

Neurochlore développe une stratégie thérapeutique innovante pour améliorer les pathologies développementales du cerveau. Créée en 2011 par Yehezkel Ben-Ari, Eric Lemonnier et Nouchine Hadjikhani, cette société a d’abord été hébergée à l’Institut de Neurobiologie de la Méditerranée (Inmed, Marseille), centre public français travaillant sur le cerveau fondé par le Dr. Ben-Ari, avant de s’installer sur le campus de Luminy en 2018. Au fil des ans, la société a tissé des liens étroits avec des experts scientifiques reconnus internationalement dans certains domaines de la neurobiologie développementale et des désordres neurologiques, ce qui favorise les interactions entre recherche fondamentale et appliquée. Par ailleurs, de fortes collaborations avec des structures impliquées dans le développement de médicaments et des experts cliniques en neuro-pédiatrie et psychiatrie permettent à Neurochlore de développer et tester de nouvelles applications pour son agent thérapeutique. En effet, Neurochlore a un brevet international pour l’utilisation d’un diurétique, un antagoniste du co-transporteur de chlore NKCC1, dans le traitement des Troubles du Spectre Autistique (TSA) et d’un autre syndrome avec autisme associé.

Clinical Research

Recherche clinique

Un essai clinique sur des enfants et des adolescents atteints de Troubles du Spectre Autistique

Neurochlore développe actuellement un traitement, produit en France, qui sera capable d’améliorer les TSA chez l’enfant et l’adolescent. La société a déjà mené avec succès une étude monocentrique (Lemonnier et al., Translational Psychiatry, 2012). Plus récemment, dans le but de confirmer l’efficacité et la tolérance de ce nouveau traitement, nous venons de terminer un essai clinique de phase II, approuvé par l’EMA (Agence Européenne des Médicaments), et qui s’est déroulé dans 6 centres français (Brest, Limoges, Lyon, Marseille, Nice et Rouen ; Lemonnier et al., Translational Psychiatry, 2017). Cette étude sera prochainement suivie par une étude de phase III randomisée en double aveugle qui, si elle est concluante, permettra de faire une demande d’enregistrement auprès des autorités de santé européennes. La durée de traitement sera d’un an, et tous les patients recevront le traitement actif au moins pendant six mois. Pour cet essai, quatre cents patients (enfants et adolescents) seront recrutés dans plusieurs pays européens.

Fundamental Research

Recherche fondamentale

Des études basées sur la régulation de l’activité électrique du cerveau par la modulation du chlore intracellulaire

La recherche fondamentale menée par Neurochlore est organisée autour d’un large éventail de modèles animaux de TSA et de syndromes avec autisme associé. Les thèmes de recherche sont centrés sur l’étude des modifications de séquences développementales des courants GABAergiques et glutamatergiques dans les pathologies, notamment pour la période in utero et durant la naissance, périodes qui ne sont pas fréquemment étudiées à l’aide de modèles expérimentaux. Pour déterminer les caractéristiques des courants/réseaux cérébraux mal formés et l’action de candidats médicaments, une large panoplie de techniques est utilisée comme les enregistrements électrophysiologiques sur tranches in vitro, les enregistrements in vivo, des analyses morphologiques, et des outils de biologie moléculaire et de biochimie. L’équipe de Neurochlore est constituée de près de 20 personnes (techniciens, assistants ingénieurs, étudiants en thèse et chercheurs). La recherche fondamentale est financée par plusieurs sources externes, notamment par la Fondation Bettencourt Schueller.